Light'n Dark Index du Forum
Light'n Dark Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Votre histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Light'n Dark Index du Forum ->
ARTISTES & PHOTOSHOP
-> Fan stuff
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexiel
Cherche mari riche

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2005
Messages: 8 043
Humeur: Furax
Playlist ♫: la télé

MessagePosté le: Dim 5 Aoû - 16:48 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

J'aimerai bien reprendre ici le principe de "l'histoire sans fin" qui existe déjà sur le forum Rekishi de Mayu.

Ca sent le bide, mais bon...

Le principe : chacun à son tour, vous écrivez un morceau d'histoire, pour obtenir une oeuvre complète (qui fera pas 700 pages, hein...) ! Vous parlez de ce que vous voulez, vous intégrez qui vous voulez (même des membres du forum si ça vous chante) tant que ça reste dans le style qui a été écrit au-dessus et que bien sûr il n'y ait aucun propos raciste, xénophobe ou même dérangeant pour la personne citée, non mais oh !

Le changement : d'habitude c'est un mot chacun mais ça prend du temps et ça donne des histoires tordues. Là on peut se forcer et écrire minimum une moitié de phrase, maximum un petit paragraphe de cinq phrases.

Vous êtes partant ?

Je commence, puisque c'est mon idée stupide, et je lâche quelque chose d'assez neutre pour que les suivants décident s'il va s'agir d'une histoire comique, d'horreur, d'amour ou de fantasy ou que sais-je encore !

Le posteur copie ce qui a déjà été écrit et rajoute son texte en italique.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Aoû - 16:48 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sylph
Knight Angel

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2005
Messages: 4 123
Humeur: Espiègle
Playlist ♫: Must be Dreaming, Frou Frou

MessagePosté le: Dim 5 Aoû - 17:52 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Rassemblement des précédents posts

Il était exactement 3h du matin et une nuit froide et sans lune pesait sur la capitale. Les quelques lumières qui l'éclairaient encore ne suffisaient pas à percer les ténèbres qui avaient englouti la ville. Dans une obscure ruelle composée d'une unique lanterne délabrée ne réussissant à peine qu'à s'illuminer elle même, surgit une ombre fugace qui repartit aussitôt. Seule l'âme errante d'un chat noir fut le témoin de ce spectacle insolite.

C'est à ce moment là que j'eus le malheur de sortir du bar. Trois heures du matin déjà. Les collègues m'avaient bien saoulé. Je me dirigeais à l'arrêt de bus le plus proche et ne sentis même pas ce courant d'air froid et peu rassurant m'indiquant que quelqu'un ou quelque chose me suivait. J'hésitai entre me figer et regarder par dessus mon épaule, ou m'enfuir en courant. Dans un cas comme dans l'autre, s'il n'y avait personne, je passerai pour un parfait imbécile. Certes. Mais si vraiment quelqu'un ou quelque chose me suivait, si ce quelqu'un ou ce quelque chose me voulait du mal...mieux valait passer pour un idiot que mourir. Je m'arrêtai donc brutalement et me retournai, prêt à tout et surtout à courir vite et loin. Une femme se tenait devant moi, vêtue de noir des pieds à la tête, le visage camouflé par la capuche d'une large cape noire style empire. Seules ses lèvres pulpeuses maquillées de rouge étaient visibles.

"Vous êtes seul ?" me demanda-t-elle d'une voix neutre et grave.
"Apparemment" répondis-je machinalement.
"
Je regrettai aussitôt d'avoir parlé en voyant le sourire inquiétant qu'elle esquissa. Soudain elle fut à trente centimètres de moi, sans que je la vois bouger, son visage lisse et pâle levé vers moi. Seuls ses yeux restaient invisibles, même si je discernai deux éclats sombres et mouvants dans l'ombre de son capuchon.
Dans la surprise je fis un pas en arrière qui m'aurait été fatal si la providence n'avait pas joué en ma faveur. En effet, juste derrière moi se tenait une entrée d'égout qui n'avait pas été refermée et dans laquelle je tombai en lachant une longue plainte brisant le silence des ténèbres. La dernière chose que je vis ce soir là fut ce visage et son sourire qui se perdait. Je me réveillai le lendemain allongé sur mon sauveur qui consistait en une pile de matelas jetés là comme des épaves sans avenir.
En levant la tête, je m'apercus que l'entrée avait été refermée.. il faisait sombre, mais elle semblait condamnée... Pourquoi donc, qui avait fait ca? En tous cas, j'étais entier.. cette personne ne me voulait donc pas de mal. Puis en observant autour de moi, essayant de trouver une sortie dans le noir, j'eus l'impression de voir une lumière fugace...

"Qui va la?" lançais-je..

Seul le silence me répondit. Après être resté sur mes gardes un moment, je décidai de me bouger et me relevai. Au même moment la lumière réapparut, juste devant moi, à quelques mètres, éclairant à peine le souterrain lisse et humide qui m'entourait. Soudain la panique m'envahit sans que je sache pourquoi, et je courai en trébuchant vers cette mince lueur, ma porte de sortie, du moins je l'espérais. Je ne fus pas déçu : jaillissant par l'ouverture, la première chose que je vis fut le ciel, d'un mauve pâle certes magnifique, mais qui n'avait rien en commun avec le bleu azur qui teintait le ciel aux dernières nouvelles...
Un rapide coup d'oeil autour de moi ne me rassure guère, un désert authentique accompagné de pics rocheux au loin. Que m'était-il arrivé? Qui était cette étrange personne? Par quel phénomène le ciel paraissait-il ainsi? Et comment diable puis je me trouver dans un désert en n'ayant parcouru qu'une si courte distance? Autant de questions qui tourbillonnaient sans cesse dans ma tête sans pouvoir y trouver une once de réponse. J'entendis des bruits de pas derrière moi, je me retournai rapidement mais seulement pour voir l'ouverture par laquelle j'étais entré se refermer et disparaître devant mes yeux ébahis.
Reculer ne m'était plus possible.. Je choisis donc d'avancer. Les quelques heures de marche m'apprirent que la chute m'avait quand même laissé quelques contusions, ce n'était pas facile d'avancer... Puis, enfin, quelquechose ressemblant à une habitation... Qui pouvait bien vivre dans un désert au ciel mauve? J'avais soif. Je décidai d'aller voir.

Mais je n'eus pas le temps d'y arriver... A seulement quelques dizaines de metres de ce qui semblait etre une sorte de ferme, une horde de cavaliers en armures surgirent du néant !
"Halte-là" me hurla le plus grand d'entre eux (le plus menaçant aussi... Et puis c'est quoi cette peau ? Ridée et .... pourrissante !)
"Aaaaaaah, le pays des démons !!!!"
J'essayai donc de faire demi-tour, mais rien à faire, j'etais encerclé, aux mains de ces créatures horrifiantes...

Un cavalier me menaça d'une lance et m'examina.
"Seigneur !" s'écria-t-il. "Cette créature n'est pas d'ici."
"C'est exact soldat." lui répondit-il. Puis en s'adressant à moi : "D'où viens-tu étranger ?"

"...euh..."

Les deux cavaliers se regardèrent un moment, l'air de se demander s'il leur fallait faire montre de compassion et m'achever ici et maintenant. Il était temps d'être un peu plus constructif.

"C'est à dire que je suis tombé dans un trou, et quand je suis ressorti, j'étais là. C'est tout moi ça, entrer dans un autre monde par les égoûts...bref, où sommes-nous ? Qui êtes-vous ?"
"Tes paroles sont étranges, ami. Mais sache que tu foules en ce moment la terre du seigneur des Morts, le Dévoreur des Ames Perdues."
"Oh..." fut tout ce cque je fus capable de dire. "Ca a l'air bien."
"Et tu as l'air un peu trop vivant pour avoir ta place ici" conclut l'autre cavalier en resserrant sa poigne sur son arme, un gigantesque cimeterre.

Est ce que ma chute m'a plus amoché que je ne le crois? Ou bien suis-je en train de rêver? Une comédie? Une caméra cachée? Mais à sentir la pointé aiguisée de la lance sur ma nuque tout ceci n'avait pas l'air d'une mascarade.
"C'est justement ... ce que je recherche ... ma place" balbutiais-je d'une voix teintée d'angoisse.
"Je devrais te tuer, comme tous ces vivants tentants misérablement leurs quête de gloire dans nos terres désolées, vociféra t'il d'un son grave et imposant. Cependant notre empereur nous a ordonné de lui ramener un homme en quête de lui même et tu semble bien être cet homme.
Attachez le! ordonna t'il à ses hommes, tandisque son capitaine au cimeterre imposant me tenait toujours en joue"

Alors l'empereur avait ordonné qu'on lui ramene un homme en quete de lui-meme? Etait-ce pour ca qu'on m'avait envoyé dans ce monde? Qu'étais-je censé faire? Quel rôle jouait la-dedans cette mystérieuse jeune femme? une envoyée de ce monde? probable.. ou pas...

La courte joie d'avoir pû survivre à cette horde de cavaliers sans vie fut rapidement remplacée par la douleur des conditions de voyage, ou plutôt d'emprisonnement. Invité j'étais peut-être mais de marque sûrement pas, les lourds fers me serraient la peau à vif au niveau des bras et des pieds de telle sorte que je ne les sentaient presque plus. Mes plaintes et mes cris ne provoquèrent que des rires de la part de mes tortionnaires qui avaient apparemment oubliés depuis longtemps ce que le mot douleur signifiait.
- Le voyage est-il encore long? tentais-je vainement de négocier d'un ton accablé.
- Il aurait pû s'achever il y a longtemps pour toi sans la volonté de notre empereur, répliqua ce que j'avais compris être le seigneur local. La notion de temps je l'ai oublié depuis ....., il s'arréta de parler quelques instants avec une expression pouvant se comparer à la réflexion, je pense pour toi qu'il n'y en a plus pour très longtemps, maintenant cesse tes jérémiades ou la parole te fera bientôt défaut.

Vu sous cet angle...je me tus donc et me contentai de regarder le temps passer, encore et encore, tandis que défilaient sous nos pas des paysages tous plus arides les uns que les autres. Je finis par laisser mon esprit vagabonder plutôt que de prêter attention à ma fatigue et la terrible soif qui m'étreignait, et songeait à chez moi. Mon superbe appartement en plein centre-ville, mes amis géniaux, mon bar de prédilection, le sushi-bar du coin de la rue...

"Tout ça est tellement vain..."

Je sursautai et tournai la tête dans tous les sens. Non seulement cette voix avait éclaté dans ma tête et seulement là, mais en plus elle était terriblement moqueuse !

"C'est parce que tu me fais rire..."

Je me retins de répondre tout haut, puisque mes ravisseurs ne semblaient pas avoir remarqué le phénomène. Dans mon esprit s'imposa l'image de la femme que j'avais rencontré avant de plonger dans cet enfer -celle-là même qui était responsable de ma situation, j'en étais sûr !

"Exact, mon ami, c'est bien grâce à moi que tu te trouves ici. Sois en reconnaissant car tu vas avoir l'occasion de trouver un sens à ta vie."

"Ramène-moi chez moi sorcière !" hurlais-je tout haut.
Un garde se retourna et me fusilla de ses yeux pourrissants.
"SILENCE !"
La voix se mit à rire.
"Tu es bien pitoyable pour un humain, mais j'ai décidé de te donner ta chance. Empare-toi l'orbe de l'empereur et tu obtiendras tout ce que tu voudras."
"Hein quoi ?" m'exclamais-je sans réfléchir.
Le soldat qui m'avait à l'oeil se retourna et me donna un coup de bâton.
"SILENCE J'AI DIT !"

Le seigneur, du nom de Larken d'après les quelques conversations que j'ai entendu, s'approcha de moi. Mon premier réflexe fut de protéger ma bouche de mes deux mains, de peur qu'il ne mette à exécution ses dires au vu des deux nouvelles fois où j'avais parlé, Larken semblant bien moins magnanime que ses soldats. Mais à la place il s'empara de mes chaînes et avec une force inouie qui me fit lacher un hoquet de douleur et de surprise il me place sur son cheval juste devant lui.
- Nous sommes arrivés, lacha t'il d'un ton grave comme si c'était une évidence.
C'est à ce moment là que je leva les yeux et vu une des plus vaste et splendide cité que je n'avais jamais vu. Une muraille haute de plus de 4m entourai la ville principale avec en son centre un château surplombant le désert de sa magnificence. 4 hautes tour noirs résidaient dans ce qui pouvait s'apparenter à 4 quartiers séparés par des cratères. Ces derniers n'étaient pas égaux, il y en avait un qui prenait toute la moitié sud de la ville, 2 autres en occupaient 1/5ème au nord-est et au nord-ouest tandisque que le dernier quartier se tenait dans une petite partie nord. De larges douves d'une couleur verdâtre se tenaient autour des murailles et du château avec une pont levis pour chaque quartier concernant la muraille externe mais un seul pont levis situé au quartier nord autour du château.
- J'emmène notre "invité" à l'empereur, seul, rejoignez vos quartiers, lança Larken pendant mon inspection.

Ses hommes obéirent sans un mot et je me retrouvai seul avec Larken et une forte envie de hurler de terreur comme une fillette.
"Je ne veux pas être seul avec lui, je ne veux pas rencontrer son empereur, je veux me barrer d'ici !" pleurnichai-je intérieurement.
"Ah, tellement viril, comme attitude..." fit la voix.
Pas possiiible ! Allait-elle donc rester là, avec moi, jusqu'à ma mort qui pouvait d'ailleurs arriver à tout moment ?? Que pouvait-il arriver de pire, désormais ? A ce moment là Larken tira sur mes chaînes et se pencha sur moi.
-Tu as été long, mon ami, dit-il d'une voix toujours aussi inquiétante, mais que démentait une lueur presque amicale dans ses yeux vitreux. La fée m'avait promis de l'aide, mais des siècles ont passé depuis cette promesse. A présent, tu vas m'aider.




Dernière édition par Sylph le Lun 6 Aoû - 14:05 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Filia
♂ プレ女 ♀

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2005
Messages: 4 898
Playlist ♫: Brit et Alex - Let it go ♥

MessagePosté le: Mar 21 Aoû - 10:52 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

'L'aider ? Non mais j'hallucine ! Il me traine comme un tronc d'arbre depuis des heures et il veut que je l'aide ?'
Je déglutis péniblement et osais prononcer quelques mots.
"Je... euh... J'dois t'aider ?"
Larken souffla d'impatience. Un souffle aussi agréable qu'une bouffée d'air frais dans une station d'épuration qui m'arriva directement dans la figure.
"Oui toi. Qui d'autre !? La fée m'avait promis qu'elle m'amènerait une personne capable de s'emparer de l'orbe bleue. Tu es cette personne et tu vas t'en emparer sans poser de questions."
Je nageais dans l'incompréhension la plus totale.
"Mais... pourquoi moi ?" tentais-je.
"Parce que seul un élu peut tenir cette orbe en ces mains. Alors quand tu te retrouveras devant l'empereur, tu t'empareras de son orbe et tu me la donneras."
Oh la ! L'affaire devenait compliquée. Je ne devais pas ramener l'orbe truc-muche à la sorcière ? Elle l'avait pourtant promise à Larken. A moins que... qu'elle ne veuille le doubler ?! Mon dieu mais où étais-je tombé !!!???


Dernière édition par Filia le Mar 21 Aoû - 11:52 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Silencer
Red Mage

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2005
Messages: 679
Humeur: Souriant

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 22:53 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Larken s'impatientait, interrompant mes réflexions.
"Ne crois pas que tu aies le choix. Si tu ne fais pas ce que je demande, tu auras affaire soit à moi, soit à l'empereur. Et je ne pense pas que tu tiennes vraiment à savoir ce qui serait le pire..."
Sur ces mots, il repartit, me traînant dans un dédale de couloirs déserts. Malgré ma situation, je ne pouvais m'empêcher de me demander pourquoi nous ne croisions personne dans ce palais. Finalement, il s'arrêta devant une immense porte qui s'ouvrit lentement devant nous. Derrière se trouvait une salle qui semblait gigantesque, plongée dans l'obscurité. Seule une faible lueur bleue était visible, peut-être à cinq mètres ou à cinq cents, impossible de dire.
Revenir en haut
Alexiel
Cherche mari riche

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2005
Messages: 8 043
Humeur: Furax
Playlist ♫: la télé

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 00:30 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Larken s'impatientait, interrompant mes réflexions.
"Ne crois pas que tu aies le choix. Si tu ne fais pas ce que je demande, tu auras affaire soit à moi, soit à l'empereur. Et je ne pense pas que tu tiennes vraiment à savoir ce qui serait le pire..."
Sur ces mots, il repartit, me traînant dans un dédale de couloirs déserts. Malgré ma situation, je ne pouvais m'empêcher de me demander pourquoi nous ne croisions personne dans ce palais. Finalement, il s'arrêta devant une immense porte qui s'ouvrit lentement devant nous. Derrière se trouvait une salle qui semblait gigantesque, plongée dans l'obscurité. Seule une faible lueur bleue était visible, peut-être à cinq mètres ou à cinq cents, impossible de dire.



Je me retournai vers Larken en lui lançant mon plus beau regard de cocker, mais il me fit signe d'avancer d'un geste impatient. Il avait l'air nerveux. Forcément, ce qu'il me demandait de faire n'avait pas l'air très légal et je doutais que son fameux empereur apprécie le vol. Bon. J'avançai lentement vers la faible lumière, la fixant du regard, tendant machinalement la main vers elle alors même qu'elle ne semblait vouloir approcher. Finalement, je me tournai une deuxième fois vers Larken.

"Quoi ? fit ce dernier, agacé.
-J'y arrive pas. Je fais du surplace.
-Bien sûr, elle est protégée ! Mais toi tu dois pouvoir passer outre ces sorts !"

Ah oui étais-je bête...

"Assurément tu l'es !"

Cette fois je ne sursautai même pas, habitué à entendre la fée ricaner dans mon esprit, et savourai fièrement mon self-controle.

"Aha !
-Stupide garçon...
-Oui, oui, bon, que dois-je faire exactement ?"
Revenir en haut
Sylph
Knight Angel

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2005
Messages: 4 123
Humeur: Espiègle
Playlist ♫: Must be Dreaming, Frou Frou

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 13:50 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

- Empare toi de l'orbe, combien de fois devrais-je te le répéter pour que ton petit cerveau s'en rappelle?
- Mais je n'arrive pas à avancer!!
- Est ce que dans ma phrase il y a le moindre mot "avancer"?
- Comment veux tu que je prenne l'orbe sans la toucher?
- Tu es trop abruti par ton monde de fausses réalités. Ne pense qu'à avoir l'orbe sans te soucier du monde extérieur.
Elle en a de bien bonnes cette fée, alors que j'ai déja fait l'effort surhumain d'accepter sa présence voila qu'elle me demande l'impossible. En jetant un coup d'oeil sur le seigneur noir je vis qu'il était figé, mais à l'opposé de moi, comme si quelque chose arrivait.
- Mon Empereur! Cria-t'il en s'agenouillant.
- Que fais tu ici Larken? Ne t'avais je pas demandé de me rejoindre dans la salle du trone? Lança une voix emprunte de vieillesse et de lassitude mais gardant une certaine force.


Revenir en haut
Aldenoer
Fou furieux de Battlestar

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2005
Messages: 1 496
Humeur: Cool

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 13:56 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Quelle qu'étais la source de la voie, elle demeurait hors de ma ligne de vu, et s'il ne s'agissait pas de l'empereur, ce devait être quelqu'un qui donnait du fils à retordre à Larken, le choix se proposais à moi: chercher à me cacher, pour rester sous le contrôl de larken une fois la visite réglée, ou me présenter à l'empereur pour lui révélé le complot, en espérant de la clémence et son aide une fois les traitres chattiés!

Revenir en haut
Silencer
Red Mage

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2005
Messages: 679
Humeur: Souriant

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 20:32 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

A ce moment, l'empereur reprit la parole:

"Alors Larken, que fais-tu ici? Après tout, nous savons tous les deux ce qui se trouve dans cette pièce."

Larken répondit alors, peut-être un peu précipitamment:

"C'est que... je voulais m'assurer... oui, qu'elle était toujours là...
- C'est très noble de ta part, Larken, très noble... Mais qui donc pourrait souhaiter la voler? En serait-il seulement capable? A ce propos, as-tu finalement trouvé ce que je t'avais demandé de chercher?"

Son ton semblait presque ironique, l'avait-il vraiment cru? Et que devais-je penser de cette dernière question?
Revenir en haut
Sylph
Knight Angel

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2005
Messages: 4 123
Humeur: Espiègle
Playlist ♫: Must be Dreaming, Frou Frou

MessagePosté le: Ven 12 Oct - 20:56 (2007)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant


Larken joua le tout pour le tout
- Je n'ai rien trouvé car ...

Mais avant meme que Larken puisse continuer l'empereur émit une sorte de rire presque ... haineu.

- Mon pauvre Larken, crois-tu vraiment que je ne sois pas au courant des moindres faits et gestes de mon propre royaume? Qui t'as donné cette deuxième vie? J'osais espérer que tu comprennes plus rapidement ton erreur mais tu as persisté à vouloir me trahir ... un si bon élément ... maintenant écarte toi.

Cette voix était sans appel et Larken se poussa sans dire un mot, me révélant aux yeux de l'empereur dont son regard ne trahis aucune surprise, comme s'il savait tout depuis le début.

- Maintenant mon garçon, vient à moi, nous avons des projets bien plus importants. Tu es seul maintenant et tu ne peux rien faire concernant cette orbe.

C'est comme si sa voix m'attirait ... je sais que je ne dois pas le rejoindre mais mon corps ne me répond plus. Quelque chose ... quelqu'un ... à l'aide!

Quand soudain, un cri familier résonna dans ma tete
- Reprends toi!! Ne l'écoute pas! Prend l'orbe .... MAINTENANT!
Je n'essayas plus de réfléchir, je tendis les mains pour prendre l'orbe en ayant la certitude que je pouvais l'attendre car c'était ma dernière chance et c'est ce que je fis.
Sous les yeux cette fois ébahis et fous de rage de l'empereur une sorte de tornade s'échappa de l'orbe et m'engloba entièrement. Je ne sentis plus le sol sous mes pieds et le dernier son que j'entendis ce jour là fut un hurlement de colère.



Revenir en haut
Alexiel
Cherche mari riche

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2005
Messages: 8 043
Humeur: Furax
Playlist ♫: la télé

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 16:44 (2008)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

*10 ans plus tard*

La fée jeta un dernier regard à la tombe mal entretenue qu'elle était venue visiter. Aucun nom n'était gravé dessus, et pour cause, elle-même n'avait jamais su son identité, à ce type-là. Dans un grand mouvement de cheveux, elle tourna les talons et sortit du cimetière.
D'un claquement des doigts, elle se téléporta jusqu'à une ruelle sombre et déserte, et poussa une porte en fer rouillée. Elle pénétra dans une salle surchauffée remplie de piliers de bars, de solitaires et de paumés.

Oui, comme la dernière fois. L'abruti qu'elle avait choisi 10 ans auparavant n'était pas le bon. Pourtant cette fois elle était sûre de son coup ! ! Mais à peine avait-il touché l'orbe qu'il s'était fait dévorer corps et âmes. La Fée serra le poing, le rire moqueur de l'empereur résonnant encore dans son esprit.

"Essaye encore..."

Pour ça oui elle allait essayer !

Elle s'accouda au bar, tout contre un homme à l'air morose. Il s'éclaira à sa vue, et la Fée sourit.
- Vous êtes seul ?
-Plus maintenant ! s'exclama l'homme.

La Fée soupira d'aise. C'était parfait.


FIN



Voilà, j'en avais marre de cette histoire sans fin qu'avançait pas ! Tadaaaaa ! Quel chef d'oeuvre ! [Love]
Revenir en haut
Mini47
Kitsune taquin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2005
Messages: 1 928

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 22:56 (2008)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

ah! enfin! Je vais donc me faire un plaisir de lire votre oeuvre (et de la critiquer bien sur)
...survole...
bah.... je regarderais une autre fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Miaka
Louve sauvage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 7 010
Humeur: Souriant
Playlist ♫: La BO du film The Holiday :3

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 21:27 (2014)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Tout ça pour ça [Mort de rire]
Belle fin :D

Si quelqu'un a envie de recommencer... :)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aylinn


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 715
Humeur: Content
Playlist ♫: Infected Mushroom - Where Do I Belong

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 02:04 (2014)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Graaaaave !

____________________________________________________________________________________________________________

Cordialement,

Revenir en haut
Miaka
Louve sauvage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 7 010
Humeur: Souriant
Playlist ♫: La BO du film The Holiday :3

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 02:24 (2014)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

Je t'en prie Aylinn, présente-nous un extrait de ton imagination :)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aylinn


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 715
Humeur: Content
Playlist ♫: Infected Mushroom - Where Do I Belong

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 02:39 (2014)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

"Il faisait nuit."

____________________________________________________________________________________________________________

Cordialement,

Revenir en haut
Miaka
Louve sauvage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 7 010
Humeur: Souriant
Playlist ♫: La BO du film The Holiday :3

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 02:48 (2014)    Sujet du message: Votre histoire Répondre en citant

C'est quoi cet effort de merde [Bwahahaha !]
Aylinn a écrit:
"Il faisait nuit."

La lune était haute dans le ciel étoilé et sans nuage. Moi, je me les pelais dans mon jardin. Allongée dans l'herbe, je rêvassais. J'imaginais mon avenir avec mon futur prince charmant et son cheval blanc.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:12 (2017)    Sujet du message: Votre histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Light'n Dark Index du Forum ->
ARTISTES & PHOTOSHOP
-> Fan stuff
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com